Accueil/Les ennemis naturels du bois d’oeuvre

Les ennemis naturels du bois d’oeuvre

10,00

par LECLERCQ, André et SEUTIN, Edgard

Répondant à une demande croissante d’informations sur le sujet, les auteurs se sont attachés, dans ce guide, à démystifier les problèmes de conservation du bois d’œuvre sous nos climats. Les champignons lignivores, fréquents ou occasionnels, agents de pourriture du bois, sont passés en revue, une place importante étant consacrée à la terrible mérule (Serpula lacrymans). Les insectes amateurs de bois dans les maisons sont également décrits dans toutes leurs manifestations. L’identification des dégâts et de leur cause est facilitée par une iconographie abondante ; le lecteur trouvera, pour chaque cas, les mesures préventives et curatives à prendre. Cet ouvrage s’adresse à un très large public : du simple particulier soucieux de la conservation de son patrimoine et de l’antiquaire avisé aux architectes, ingénieurs civils, entrepreneurs, responsables du bon état des bâtiments.

Table des matières

Structure et composition du bois.
Facteurs influençant la conservation du bois.
Les causes biologiques de l’altération du bois d’oeuvre (les champignons : Serpula lacrymans, Coniophora puteana, Fibroporia vaillantii, Poria spp., Donkioporia expansa, Phellinus contiguus, Lentinus lepideus, Gloeophyllym trabeum, Paxillus panuoides, Trametes versicolor, Asterostroma ochroleucum, Daedalea quercina ; les insectes : Hylotrupes bajulus, Anobium punctatum, Xestobium rufovillosum, Lyctus brunneus, Lyctus linearis, Sirex spp.).
Les mesures préventives.
Les mesures curatives.
L’inspection du bâtiment.
Les contrôles de laboratoire.
Liste des produits de protection autorisés.
Bibliographie.

Description

4 fig., 14 tabl., 34 photos dont 15 en couleur.

Informations complémentaires

ISBN

2-87016-034-8

Année

1989

Pages

140

Go to Top