• par MALAISSE, François et MATHIEU, Françoise

    Kashin-Beck disease is probably one of the most neglected diseases. It occurs in only a very limited part of the world, in a crescent shape area situated from South East Siberia to North West China. It affects mainly the rural population of these remote regions and more specifically the children. They are suffering from a lot of joint pain and lose their mobility. They stop to grow properly and they became severely handicapped. Since more than 15 years, an international team together with his partner, the Centre for Disease Control and Prevention of Tibet Autonomous Region, are studying this disease with, sometimes, very limited means but always in a marvellous environment. Their daily workmates are the lovely children, the yaks and other animals of the Himalaya region as well as the unique variety of flowers and plants, under the beautiful shadow of some of the highest peaks of the world. Their unique multidisciplinary approach of the complex issue of the Kashin-Beck disease is done with a constant worry of a better knowledge of the environment and its population. Through a lot of beautiful pictures and some more scientific data, the authors, with an immoderate enthusiasm, will drive you along the valleys of the high Tibetan plateau and will accompany you for a visit from one village to another to meet these patients and understand the difficulties of their daily life.

  • Over 400 plants, 1,000 photographs and 500 drawings

    par MALAISSE, François ; SCHAIJES, Michel et D'OUTRELIGNE, Claire

    The copper-cobalt outcrops of Upper Katanga and north-western Zambia host a particular flora which comprises an estimated 750 species of which more than 400 are treated in this copper-cobalt field guide.

    The aim of this book, resulting from several years of intensive field work and study, is to bring together the basic knowledges permitting an easy approach to the identification of a great number of the species to be encountered. More than 400 species are illustrated with color photographs and/or drawings together with comments concerning synonyms, habit, description, ecology and distribution.

    Plant species are listed and colour-coded according to classification: Cyanoprocaryota, lichenized Fungi, Anthocerophyta, Marchantiophyta and Bryophyta (red edge), Lycophyta and Monilophyta (green edge), Magnoliopsida (blue edge) and Liliopsida (yellow edge). An index allows easy location either according to genus and species.

    An account of the research on copper-cobalt ecosystems carried out during the last ten years in southeastern D.R. Congo is also presented.

    The editors have spent more than twenty years in the area concerned and have collected more than 8,500 voucher specimens, including eleven species new to science (holotypes).

  • par ROISIN, Paul

    Cet ouvrage, qui est un modèle d'enquête phyto-sociologique et synécologique menée avec une grande rigueur, s'adresse aussi bien aux forestiers qu'aux botanistes, enseignants et étudiants. L'auteur a eu recours à l'écologie, la phytosociologie et la phytogéographie pour mieux comprendre les forêts de la Moyenne Belgique et de l'Entre-Sambre-et-Meuse en les situant dans le cadre bioclimatique du Domaine atlantique européen. L'inventaire des groupements végétaux de ces forêts et leur interprétation ont permis à Paul ROISIN de formuler de nouvelles propositions de délimitation et de subdivision du Domaine atlantique européen.

    Table des matières

    Le Domaine atlantique : délimitation, subdivisions, données phytogéographiques et position dans le système des climats. Les réactifs floristiques du Domaine atlantique : subdivisions, listes et écologie des plantes atlantiques. Dispersion et écologie de l'Endymion nutans : aire florale en France et en Belgique, auto-écologie et relations chorologiques avec quelques espèces d'autres cortèges. Extension et dispersion du hêtre dans le Domaine atlantique. Les associations du hêtre dans la partie moyenne du Domaine atlantique, leur signification climatico-géographique. La structure du Domaine atlantique : les Sous-domaines eu-atlantique, médio-atlantique et boréo-atlantique. Bibliographie.

  • par NOIRFALISE, Albert Expert international de l'environnement, le professeur Albert NOIRFALISE a élaboré cette étude à partir d'une vaste documentation rassemblée au fil d'une longue carrière de phytosociologue et de phytogéographe. Il situe d'abord les associations végétales forestières naturelles de la Belgique dans leur aire européenne, puis les décrit sous forme de fiches détaillées précisant les types de sol, les particularités botaniques de chacune d'elles et les localisant sur la carte de Belgique. Pour les écologues et les forestiers, les botanistes, professeurs, étudiants ou amateurs passionnés, ce livre est un guide sûr et précis. Il aide à connaître la forêt et à comprendre son importance en tant que facteur d'équilibre du milieu naturel et de l'homme. Table des matières La caractérisation stationnelle des forêts : la forêt et sa diversité historique, les stations forestières, les phytocénoses forestières. Les associations forestières de la Belgique : les hêtraies naturelles, les chênaies mixtes à charme, les chênaies acidophiles, les forêts et fructicées calcicoles xérothermiques, les forêts riveraines et alluviales, les aulnaies marécageuses, les boulaies tourbeuses. Répertoire écologique de la flore vasculaire des forêts belges. Bibliographie.
  • par MALAISSE, François

    In the Miombo ecoregion (2,865,000 km² or 9.1% of Africa), the Zambezian open forest constitutes the main vegetation unit. It extends to no less than eight countries, from Burundi in the North to South Africa in the South, and from Angola in the West to Mozambique in the East. The austral part of Africa's open forests falls within the Zambezian Regional Center of Endemism outlined by White in 1983. This book focuses mainly on the wetter Zambezian Miombo woodlands. Also patches of mosaic Zambezian dry evergreen forests and small areas of grasslands on Kalahari sands are incorporated in the study.

    The aim of this book is to gather together the amazing local environment knowledge of Zambezian open forests peoples in order to permit an easier improvement of their well-being. This research has been developed in an ethnoecological way of thinking. Indeed, the synergy arising from putting together local knowledge and updated ecological research provides huge information on ecosystem management, including biodiversity aspects. Ethnoecology is an emergent field that focuses on local peoples' perception and management of complex and co-evolved relationships between the cultural, ecological, and economic components of anthropogenic and natural ecosystems.

    In the present book, the Zambezian wild edible products are treated according to fourteen items (from fungi, plants and honey, to beverages and salt, through mammals, birds, fish, insects and other animals). Some other comments concern agriculture and ethnoecology. All together more than a thousand edible products are involved; their ecology, their phenology, as well as their nutritional values are presented and discussed. The iconography is supported by a CD with 387 color photographs.

    The earlier French version of 1997 has been reviewed and enlarged, taking into account recent progress of knowledge. An important bibliography is presented.

    Professor François MALAISSE has spent more than twenty years in Africa, and has carried out expertise in more than twenty African countries. He has been involved in research and teaching at Lubumbashi University in D.R.Congo and at several universities in Europe, notably Gembloux Agricultural University.

  • par MALAISSE, François

    Le but de l'auteur est de sauvegarder le savoir ancestral des populations locales en matière d'identification et d'exploitation des ressources alimentaires naturelles. C'est à l'avenir de ces populations qu'il pense quand il espère "participer à la mise en place d'un développement humain harmonieux s'intégrant dans une politique respectueuse de l'environnement". Tout au long de l'ouvrage, l'auteur confronte ses observations personnelles et ses résultats de recherche et d'enquêtes aux connaissances publiées à ce jour sur les produits sauvages consommés en Afrique intertropicale, dont il a effectué une compilation minutieuse. Le souci d'exactitude et d'exhaustivité dont témoignent les matières traitées, les tableaux détaillés, les nomenclatures latine et vernaculaire, l'abondante bibliographie, fait de cet ouvrage un livre de référence pour les spécialistes (écologistes, systématiciens, nutritionnistes), tandis que les nombreuses illustrations en couleurs, le texte concis et accessible attireront un public plus large dont les connaissances en ethnobiologie se trouveront singulièrement enrichies. Enfin, les "aménagistes" y trouveront la suggestion de pistes originales et prometteuses.

    Table des matières

    Introduction. Le milieu. Les produits sauvages comestibles : les champignons, les plantes, les miels, les grands mammifères, les rongeurs, les oiseaux, les poissons, les reptiles, les chenilles les termites, les autres insectes, les autres animaux, les boissons, le sel. L'ethnobiologie. L'agriculture. Synthèse et discussion. Bibliographie. Index des noms latins (2000) et des noms vernaculaires (700).

    A propos de l'auteur

    François MALAISSE est né à Anvers (Belgique) en 1934. Il est diplômé ingénieur agronome des Eaux et Forêts de la Faculté des Sciences agronomiques de Gembloux en 1956 et licencié en sciences botaniques (Université libre de Bruxelles) en 1960. Docteur en sciences de l'Université officielle du Congo, Lubumbashi, en 1968, il avait choisi comme sujet de thèse l'étude écologique de la rivière Luanza et de son bassin. Il passera plus de vingt ans de sa carrière de chercheur et d'enseignant dans cette Université et sur le terrain où il s'est livré à l'exploration et l'étude passionnées des divers écosystèmes du territoire zambézien, principalement de la forêt claire zambézienne, au Katanga mais aussi en Zambie, avant d'effectuer des expertises dans une vingtaine d'autres pays. Il est actuellement professeur ordinaire à la Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux où il enseigne l'écologie, la phytogéographie et la botanique systématique tropicale, et dirige le laboratoire d’Écologie, sans être devenu sédentaire pour autant. Très actif dans de nombreuses associations belges et étrangères réunissant écologistes et botanistes, il est notamment membre titulaire de l'Académie royale des Sciences d'Outre-Mer de Belgique et secrétaire permanent de l'AETFAT (Association pour l’Étude taxonomique de la Flore d'Afrique tropicale).

Aller en haut